raid grenoble INP Meilleur Pire

Pour ceux qui nous connaissent depuis longtemps, vous savez au combien le raid Grenoble INP nous tient à coeur.

Au delà du fait qu’il nous plait et qu’il se joue dans notre jardin (Grenoble et ses environs), c’est surtout LE raid qui nous à fait naître et donné l’envie de progresser.
C’est un raid sentimental, on y revient chaque année, et on se plie à son règlement, aux contraintes imposées, sans broncher.
Cette année, Baptiste vous dirait « C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase » ou encore « 2012 était mon dernier raid Grenoble INP« .
Les événements sont en effet difficiles à digérer. (détails plus bas).
On aurait pu appeler cette article « En mai, fais ce qu’il te plait mais pas le raid Grenoble INP« , mais ce n’est pas vraiment l’esprit qu’on souhaite faire passer.
Je vous propose alors un retour complet et détaillé sur ce raid qui gardera, quoi qu’il arrive, une place particulière dans le coeur des patates.

Pour le meilleur du raid:

  • C’est une course bien organisée, avec des bons moyens financiers et beaucoup d’efforts de la part des bénévoles.
  • Tous les raideurs sur un pied d’égalité, même vélo, même logement, mêmes contraintes de qualification.
  • C’est un raid varié (VTT, Trail, Run&Bike, Natation, Spéléo, Canoë, Canyonning, Biathlon, Tir à l’arc,…)
  • Le raid accessible à tous (sous réserve de se qualifier via le prologue)
  • On retrouve une ambiance géniale : autant de bénévoles que de coureurs, un village de tentes vendredi et samedi soir, tout le monde est là pour rigoler et passer un super moment.
  • Un parcours original et tenu secret qui change chaque année (départ inconnu et distant, arrivée Grenoble).
  • Une aventure à 5, 5 sportifs, 5 amis. Des souvenirs forts et inoubliables.
  • De très bon échanges avec les orgas, qui pratiquent souvent le raid; et qui sont sensibles à nos remarques.

Pour le pire du raid:

  • Le raid le plus cher de tout le calendrier (au même niveau qu’une manche de coupe d’Europe, 4 jours non stop)(voir tableau annexe en bas d’article)
  • Interdiction de courir avec sa propre bécane. Vélo de loc pour tout le monde.
    • Mon vélo payé prix fort reste au garage
    • Je me fais mal au dos/reins sur un vélo que je ne connais pas
    • Pas le choix 26″/29″, 26″ pour tous
    • Je ne sais pas qui a utilisé mon vélo avant, et son état d’usure
    • 3-4 kilos dans les dents. Outch.
    • Tu casses la patte de dérailleur, (trés courant), tu n’as que tes yeux pour pleurer
  • Interdiction au porte carte perso; Obligé d’utiliser celui de l’organisation (planche plastique droite non pivotante).
  • Une seule carte par équipe. orientation très facile (sauf épreuve CO, où elle devient simple mais pas inintéressante). C’est tout le long du suivi d’iti sur gros chemins.
  • Un raid très physique, très peu technique. Jamais presque de hors sentiers, beaucoup de chemins roulants. Balises toujours sur les chemins, aucun choix d’itinéraire.
  • Prologue obligatoire, tous les ans, sur le même parcours. 3h de sport mini, pas d’orientation, uniquement VTT et Trail balisé. Tout se joue sur la descente VTT (technique). Qualification difficile (trop).
  • Interdiction de remplacer plus d’un coureur, et seulement pour raison médicale, entre le prologue et le raid.
  • Réchauds interdits. Tout le monde mange le repas commun, interdit de faire sa popotte. Le matin c’est petit déj 30min avant le départ, et pas avant. Et en plus y a pas de Country Crisp aux pépites de chocolat. De même on oublie la bière d’après l’effort. 🙂

Les patates et le raid Grenoble INP:

2007

Venon->Allemont->Grenoble

raid inpg 2007

Première participation. Deux nanas qui avancent, deux copains costauds et un Gaët qui prend grave le virus. Un podium en étudiant (2ème), 5ème place générale.

2008

Gaët absent au prologue, c’est Tomtom qui prend le relais avec Hélène nouvelle recrue.

2009

Die (Drôme) -> Chapelle-en-Vercors -> Grenoble

raid grenoble INP 2009

Hélène, Tom, John, Gaët & Olivier Bizzini. On part sur les chapeaux de roues à la poursuite et même devant les verts de Quechua. Vite, trop vite, Olivier n’est pas au niveau et explose littéralement au bout de 2h. On termine le raid à 4, à une belle position mais hors classement.
Super parcours.

2010

Pont de Beauvoisin -> Entre-deux-Guiers -> Grenoble

raid grenoble INP 2010

On prend les mêmes, on remplace Olivier Bizzini par Oli bien en forme et on recommence. De superbes souvenirs et notre première victoire !
Merci aux deux David pour leur coup de main au prologue (John et Oli absents ce jour là).

(CR Samedi, CR Dimanche)

2011

Gresse-En-Vercors -> Lans-En-Vercors -> Grenoble
Raid grenoble INP 2011
Equipe nouvelle version avec l’arrivée de Salomé, Max et Batou. Oliv blessé après le prologue fait partie des bénévoles.
Adversaire en 2010, Salomé et Max sont les nouvelles recrues du Team, avec le départ de Tom et Hélène en internat pour leurs études.
Deuxième victoire, franche le samedi, chaotique le dimanche. 2011 en vidéo ici.

2012

Matheysine -> Bourg d’Oisans -> Grenoble
raid Grenoble INP 2012

Record sur le parcours du prologue,
Troisième Victoire

2013

Prologue: Pierra Menta  le même jour oblige, on ne compte pas sur Salomé et Max. La nouvelle recrue féminine s’appelle Maeva. Oli encore une fois sur le carreau laisse sa place à Ju. On se qualifie pour le raid.

(Petit cours sur la difficile gestion d’équipe)

12 Avril,
-Maeva: « Allo? Je ne suis toujours pas guerrie de mon entorse du prologue, je vais essayer de courir ce weekend ».
-Moi: « Ok, recommence doucement, teste, je te r’appelle dans 10 jours. »

13 Avril,
-Mail de John: « Pour plusieurs raisons je ne vais pas pouvoir faire partie de cette aventure cette année… »
-Moi mail à Max: « tu veux faire l’INP? »

23 Avril,
-Moi: « Allo Maéva? Alors cette cheville ? »
-Maeva: « J’ai trop mal, elle est fragile, je peux pas courir avec vous. »

24 Avril,
-Max: « Pas d’INP, je fais du jus pour le gévau ».

25 Avril,
-Baptiste: « Allo? Ouais, j’ai vu avec Salomé, c’est OK pour l’INP, il nous reste plus qu’à trouver le gars »

27 Avril, Raid des dentelles:
-Moi: « Didier! Qu’est-ce tu fais le weekend prochain? tiens moi au jus »

27 Avril (J-5) -Texto Salomé: « je veux plus faire l’INP, c’est trop cher ».

28 Avril, (J-4) -Mail Didier: « Ok pour l’INP les gars »
-Moi mail à Salomé: « On s’arrangera, tiens moi au jus »

1er Mai, (J-2)
-Mail Salomé: « Ok pour l’INP »

2 Mai (J-1) -Baptiste « je viens de me prendre la tête avec l’orga, ils veulent pas qu’on court on a deux remplaçants. »

Le comité de course nous propose alors de participer hors classement.
Pour la première fois depuis 6 ans, on a pas payé d’avance. (Les copains un peu trop détendus en mars n’ont pas payé Baptiste de suite. Puis avec les divers désistements pas moyen de demander des chèques sans savoir qui va vraiment courir…)
Fâché et déçu par cette décision et aucun frais engagés: on décide d’annuler notre participation et de ne pas prendre le départ 2013.

Chaque année c’est de plus en plus difficile de jouer le jeu de ce raid à fortes contraintes. Chaque année on y revient pourtant passionnés.
Cette année on a pas pu jouer jusqu’au bout.
Le règlement c’est le règlement. Est il juste? Est il cohérent? Faut-il vraiment n’y faire aucune entorse ? c’est un autre débat et je ne pense pas être objectif pour donner mon avis.

Pistes et réflexions intéressantes:

Pourquoi le prologue?

Prologue 2010, très boueu

Prologue 2010, très boueu

La question a été posée de nombreuses fois sur les forums de chaque édition. La réponse donnée est souvent la suivante:

C’est une sélection physique: Elle permet de ne retenir que des équipes capables de venir à bout des deux jours de raid. (150km, 5000d+).

Est-ce toujours vrai avec quota d’équipe étudiante/non étudiante? (Depuis 2011, sur 30 équipes autorisées à participer, il y a 16 équipes étudiantes et 14 équipes actives).

En 2013:

Type Place classement Place classement par catégorie temps Écart avec premier Écarts théoriques sur 10h de raid
Actif #1 1 1 3h20 0% 0h00
Actif #7 8 7 3h49 14.5% 1h27
Actif #14 18 14 4h16 28% 2h48
Etudiant #1 5 1 3h42 11% 1h06
Etudiant #3 16 3 4h10 25% 2h30
Etudiant #8 23 8 4h20 30% 3h00
Etudiant #16 34 16 4h35 37.5% 3h45

Sauf deux cas particuliers, on a clairement une différence de niveau entre les étudiants et les actifs (ce qui parait assez logique).
La question est alors, « le prologue remplit t’il son rôle? »

Difficile de se qualifier en actif, et des équipes étudiantes qualifiées dont le niveau est limite (la médiane à 30% du temps des premiers actifs)
Garder une majorité d’étudiants sur ce raid est une excellente chose. Mais cette méthode de sélection encourage un raid à deux vitesses.

C’est une épreuve à part entière ouverte à tous.
– Ne pourrait-on pas envisager de la rendre facultative pour certains ? Un top 10 sur une édition précédente ou une participation à la finale nationale des raids, ne permettrait pas de s’assurer du niveau de l’équipe ?
Réserver 5 places « sur dossier » dont une pour les vainqueurs de l’année précédente ne serait-il pas judicieux ? ça ne changerait pas les classements du raid.
– Si cette épreuve fait partie intégrante du raid (participation obligatoire) pourquoi ne pas l’intégrer au temps de course ? Et pourquoi ne pas imposer aussi les vélos de location ?
– Pourquoi ne pas tester les équipes sur autre choses que seulement une longue montée d’endurance et une descente très technique ?
Faire tous les ans le même parcours est vraiment ennuyant. Aucun autre raid ne fige sont parcours ainsi. Le raid de Vallon Pont d’Arc, pourtant balisé, change son parcours tous les ans. Pourquoi ne pas utiliser la carte de CO des bois de Vouillants pour varier les épreuves et le parcours chaque année ? Et alors ajouter une autre dimension à la sélection ?

Des vélos de location?

Parc à vélo raid chauds patates 2011

Parc à vélo raid chauds patates 2011

Avoir recours à cyclotrott pour louer 150 VTTs à plusieurs avantages:
– Tous les raideurs ont  les mêmes vélos.
C’est notamment intéressant pour les étudiants qui peuvent donc se mesurer à tous sur un pied d’égalité.
– Le transport des vélos est géré entièrement par Cyclotrott: pas de problème de vélos abimés, cassés, perdus ou volés.

Mais cette prestation a un coût énorme, qui se répercute largement sur le prix d’inscription du raid.

Pour palier au problème de vélos transportés et abîmés, pourquoi ne pas se décharger des dommages causés?
Ou d’imposer l’utilisation d’une caisse vélo pour le transport aux concurrents qui décident d’utiliser leurs vélos?

On perd bien le pied d’égalité, comme sur tous les autres raids. Mais a t’on vraiment match entre les équipes qui ont leurs vélos au garage, et ceux qui n’ont pas de vélo du tout ?

Le raid INSA, propose aux équipes qui le souhaitent d’utiliser leurs propres vélos.

Un seul remplacement entre le prologue et le raid ?

Un point épineux du règlement ?
Si le prologue fait partie du raid, c’est évident qu’on ne doit pas, hors problème médical, pouvoir remplacer un coéquipier entre le prologue et le raid.
Mais le prologue ne compte pas pour le raid. Le temps de course n’a pas d’importance, ni même la place occupée.
Alors à quoi bon cette contrainte ?
Autoriser 2 remplacements me semble honnête, compte tenu que le raid se court à 5 et qu’il est espacé du prologue de 6 longues semaines.
Dans l’idée, on devrait à minima pouvoir remplacer un coureur de l’équipe finale au prologue (absence temporaire (boulot, autre compétition, …)) et un coureur à nouveau pour le raid (blessure, autre…).

Les bons points:

Le raid évolue. D’une année sur l’autre, les choses s’améliorent.

  • Depuis ma première participation, on a vu disparaitre les roads book source de grosses erreurs (cf 2010 j2). (mais pourtant intéressant).
  • Nous avons l’autorisation de mettre des pédales automatiques sur les vélos de loc (dès 2011).
  • Fin du départ ordre inversé le dimanche qui posait des problèmes de bouchons/gênes. (depuis 2011).
  • En 2013, nous avons eut le droit au suivit live des équipe via GPS!

    Suivit live GPS Raid INP grenoble 2013

    Suivit live GPS Raid INP grenoble 2013

Conclusion:

Je garde d’excellents souvenirs de mes raids INP.
Son format de deux jours à 5 équipiers est vraiment particulier et agréable.
Comme on l’a vu plus haut, c’est un raid très contraignant, surtout quand on commence à se spécialiser dans la discipline et à courir d’autres épreuves dans toute la France.

Des solutions existent pour continuer de faire de ce raid un pilier de la saison multisport des patates, mais surtout pour le rendre plus simple d’une manière générale.
Il pourrait même devenir une étape choisie par les grandes équipes comme entrainement au format coupe du monde (4 en course), et pourquoi pas comme objectif à part entière ?

Serons nous au départ en 2014?
C’est une bonne question… mais une chose est sûre, je lirai avec attention le nouveau réglement avant de vous répondre !

Annexes:

Prix de quelques raids

Nom du raid Nb jours Prix/équipe Prix/Jour/Personne
Raid Grenoble INP 2 600 60
Aveyron Adventure Race (chpt Europe) 3 900 56
Raid des Dentelles 2 120 30
Raid Orient’Alpin 1 56 28
Raid du Mercantour 2 100 25
Raid Patate 1 45 22.5
Raid Gevaudathlon 3 120 20
Raid Chauds Patates 2 80 20