Récit de Simon
« Une fois de plus nous étions dans le Vercors, comme quoi pas besoin d’aller loin pour se faire du bien!! Plusieurs raideurs étaient au départ de la Trans’Vercors Nordic, cette épreuve de ski de fond par équipe de 2.

Le départ, immortalisé par http://www.aufildeslumieres-phototheque.com/

Journée sous le beau temps avec une neige printanière et un bon regel pour glisser. Sur la ligne de départ il y avait entre autre, le team FMR avec Clement Valla, des Patates avec Baptiste Verdin et moi-même. J’étais en équipe avec le fameux Florian Pinel des Raideurs du matin et grand skieur.
Départ rude avec les skis placés à la perpendiculaire de la pente… au pied d’une piste d’alpin longue de 2,5km. On était tous en canard dans le mur, rude comme échauffement!! L’équipe de Jérémie Millereau et Paul Goalabre a mené le bal de bout en bout. Derrière, on était 3 équipes à vouloir les suivre: les Panthères, les loups de Grenoble et les Patates (enfin, plutôt essayer de pas trop prendre d’écart!)
Au début, les panthères mettaient bien le rythme, elles sont passées devant et nous ont distancé à la deuxième montée. On a continué avec les loups, puissants dans les plats et relances, nous les raideurs, on est meilleur sur les longues côtes!
Le temps est passé trop vite mais on a pu profité de la vue magnifique sur le Grand Veymond et les hauts plateaux du Vercors. Arrivés à Herbouilly, ça nous a fait du bien de retrouver des pistes larges et une neige réchauffée, plus facile à skier. Le team Grenoble en profita pour accélérer mais avec Florian on a pas lâché. Je suis revenu au train puis Florian a fait un super relais sur un long faux plat montant: 15s d’avance au col d’Herbouilly. Florian n’a rien lâché et a continué à mettre le rythme dans la montée de la Sambue. Là, on a retrouvé nos panthères. On en a profité pour les doubler avant la dernière descente!

Une des superbes photos à retrouver sur le site de la Transvercors : http://transvercors-nordic.com/photos-de-la-transvercors-nordic-2019/

Il fallait gérer la descente et 2-3 petites bosses pour arriver en seconde place, pas facile! Aaahh on était trop content d’arriver après 53km et 1200m de dénivelé dans des paysages nordiques et sauvages. Merci à Alexis et toute l’organisation!